001 - Ca ne s’invente pas

dimanche 21 août 2005
par  sylvain
popularité : 43%

Béru préside un concours de passage à tabac, avec San-A. Un des "punshing-ball", hindou, avoue avoir refusé de faire entrer 20kg d’héroïne en france, mais indique que le goal de l’équipe de hockey sur glace a accepté.

San-A se rend au match. Le goal se fait assommer par un joueur français, puis enlever par deux ambulanciers. San-A, Béru et Pinaud les suivent, mais le goal et les deux malfrats ont un accident, et meurent tous les trois.

San-A et ses acolytes se rendent à l’appartement du joueur français ayant frappé l’hindou, sonnent. Un homme se défenestre. Dans son portefeuille, un billet d’avion pour l’inde, et le nom d’un correspondant.

Le joueur français est assassiné à son tour. San-A et Béru, déguisé, se rendent en Inde. Béru manque de se faire assassiner.

San-A et Béru se réfugient chez un Maharadjah, qui se trouve être le commanditaire de tous ces meurtres.

La page sur les couvertures est ici.


Commentaires  (fermé)

Logo de sylv1
dimanche 21 août 2005 à 15h11, par  sylv1

Deux parties bien distinctes dans ce livre.

La première est classique, se passe à Paris et l’humour tient à toutes les déconnades, nombreuses et drôles, qui agrémentent le texte. Certaines sont parmi les plus savoureuses de F. Dard.

La deuxième, en Inde, donne dans le surréaliste complet, avec des situations géantes.

Un très bon SA, car on y trouve tous les aspects de l’écriture de F. Dard.