Ovaldé, Véronique

Véronique Ovaldé est une ecrivain française, née en 1972.

Elle passe par un BTS edition, puis reprend des études de Lettres par correspondance. Elle travaille comme chef de publication quand elle publie son 1er roman en 2000.

Son 6ème et dernier roman "Ce que je sais de Vera Candida" a reçu le prix Renaudot des lycéens. Son univers est singulier et poétique.

Sur le net, sa page Wiki, un article d’evene et une interview faite par Le Point.


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 28 décembre 2011
par  sylvain

Des vies d’oiseaux

La maison a été occupée. Rien n’a disparu, sauf de la nourriture et des boissons, mais une sorte de présence hante ce lieu. Alors Giuseppe prévient la police. Et le lieutenant Taïbo vient. Vida a épousé Giuseppe. Elle vient d’Irigoy, mais ça ne se voit pas trop, alors, elle (...)
dimanche 21 novembre 2010
par  sylvain

Les hommes, en général, me plaisent beaucoup

Lili est heureuse, avec Samuel, son mari, dans sa maison en face du zoo. Une vie paisible, douce, avec des promesses de ventre-enfant, et de famille-bonheur. Mais d’abord loin, puis plus près, c’est le Yoïm-souvenir qui revient. Lui, avec son sexe-plaisir, son corps immense, mais (...)
lundi 25 octobre 2010
par  jackie

Ce que je sais de Vera Candida

24 ans après, Vera Candida est revenue à Vatapuna, son île natale. Vatapuna qu’elle avait quitté à 15 ans, enceinte, pour la ville : Lahomeria. Sa grand-mère Rose, ancienne prostituée devenue pêcheuse de poissons volants, était tombée enceinte à un âge où elle ne s’y attendait (...)
lundi 25 octobre 2010
par  sylvain

Le sommeil des poissons

Sur le mont Tonnerre, les madous vivent au rythme des saisons, du passage des hommes et de la pluie. Sauf la Mano, elle, qui vit en haut, dans une maison de pierre, et qui connait les sortilèges. Aussi, quand le Jo et son Bitiki, celui qui avait trouvé Jo, l’avait débauché des (...)
mardi 5 octobre 2010
par  jackie

Et mon coeur transparent

Irina vient de mourir tragiquement dans un accident. Sa voiture a fait une embardée et elle a fini au fond de la rivière Omoko. Lancelot se demande ce que faisait Irina, son Irina, à cet endroit, là à Camerone, dans cette voiture qui ne lui appartenait pas. Et en fait qui est Irina, cette (...)

Navigation

Mots-clés de la rubrique