Corrida pour une vache folle

dimanche 6 juillet 2008
par  sylvain
popularité : 1%

San-A est en vacances en Espagne avec Marie-Marie. Lors d’une corrida, un des banderilleros lui fixe un rendez-vous tardif. San-A s’y rends, le banderilleros aussi, mais mort.

Alors qu’il rejoint sa résidence, San-A découvre un réseau de prostitution pédophile, et remonte jusqu’à un tenancier de boite de nuit. Celui-ci meurt d’une balle dans la tête alors qu’il l’interroge. En parallèle, Marie-Marie disparait. Et le frère du banderilleros, en prison en france, s’évade. Avec Antoine, le fils de San-A, à ses basques.

Heureusement que le roi des Gitans va intervenir, et déléguer à une jolie paire de jumelles l’obligation d’aider San-A. Quelle que soit l’aide dont il ait besoin, bien sûr.

Et tout va bientôt rentrer dans l’ordre.


Commentaires  (fermé)

Logo de sylvain
dimanche 6 juillet 2008 à 12h40, par  sylvain

Triste, encore une fois, de voir comment le style de F. Dard peut être imité sans être égalé. Toutes les ficelles du Maitre sont utilisées, le délire, les idées qui partent dans tous les sens, les grivoiseries...

Mais désolé, ça ne marche pas.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique