2007 - Ni d’Eve ni d’Adam

dimanche 21 octobre 2007
par  sylvain
popularité : 1%

Jeune adulte, Amélie est revenue au Japon. Avant de se lancer dans l’aventure professionnelle décrite dans "Stupeur et tremblement", Amélie décide d’y donner des cours de français.

Rinri, son premier élève, tombe amoureux d’elle. Amélie vit alors une histoire d’amour sensible, mais très particulière.


Commentaires  (fermé)

Logo de sylvain
dimanche 21 octobre 2007 à 13h59, par  sylvain

Comme de juste, aimer Amélie est à la fois un bonheur insoutenable, et une épreuve de tous les jours.

La preuve sur 230 pages, concises et claires, d’explications de la différence entre un amour Japonais, et une amitié fraternelle Belge.

Bien sûr, ça se lit toujours avec une facilité déconcertante, les mots, absolument justes et simples, s’enchainant sans heurt. Bien sûr, à quelques reprises, on est bluffé par des formules. C’est là l’Art d’A. Nothomb.

Mais le contenu, histoire des rapports d’Amélie à l’Amour, au sexe et à l’homme, manque un peu d’intérêt.