Tome 7 - L’héritier de l’empire

jeudi 22 décembre 2005
par  sylvain
popularité : 7%

Suite de l’Opus 6 de la guerre des étoiles.

Mariée à Yan Solo, Leia est enceinte de jumeaux.

Avec les principaux personnages de la série, elle préside aux destinée de la République. La Flotte Impériale ne domine plus qu’environ un quart de l’ancien empire.

Mais le Grand Amiral Thrawn, le dernier baron de l’ancienne flotte impériale regroupe les restes de la Fotte Impériale, et son intelligence tactique lui permet des victoires.

Il fait main basse sur les secrets technologiques de l’Empire et se ralie un Jedi Noir. Son ambition est d’assujettir le pouvoir Jedi renaissant. Il confie à ses tueurs Nohgri la mission de capturer Luke, Leia et ses enfants.

République et Empire ont besoin de vaisseaux de combat, et pas le temps de les construire. Chacun lance alors une recherche totale de vaisseaux. Luke contacte un contrebandier, Kaarde, et échappe de peu à une attaque de l’empire. Il rejoint Yan et Lando, et arrive à Sluis Van, base principale de la République au mmoment ou l’Empire cherche à y voler des vaisseaux.

Malgré ses atouts, Thrawn échoue à se rendre maître des destroyers de la République, protégés par Luke, Yan et Lando. Et sa tentative visant à kidnapper Leia, pour confier l’éducation des jumeaux au Jedi Noir, est un echec.


Commentaires  (fermé)

Logo de sylvain
jeudi 22 décembre 2005 à 19h05, par  sylvain

On trouve tous les ingrédients pour un bon film : un peu d’amour (Yan et Leia, Luke et ...), des combats spaciaux, des décors qui pourront être somptueux, des Woockies plus barges que d’habitude...

Donc, une fois porté au cinéma, ce sera un succés planétaire, c’est sûr.

Mais il faut reconnaître que ce n’est pas ce livre qui révolutionne la SF. Rien que de la suite, avec les deux ou trois petits trucs qui feront "neufs" (le grand amiral, les Ysalamirs), mais rien de plus.

Ce n’est pas mauvais, quand même, c’est juste que les 6 premiers sont quand même des musts, alors on s’attends à encore plus fort.

Et si on ne l’a pas lu, on est carrément "has been", alors, faut le lire.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique