au dessous de zéro

dimanche 28 septembre 2008
par  sylvain
popularité : 1%

Finalement, Franck a continué à travailler à la NSF (Fondation Nationale pour la Science), pour essayer de remettre le climat dans le bon sens. Éviter que les pluies diluviennes qui ont enseveli Washington sous un mètre d’eau ne recommencent, par exemple.

Et il y a un travail fou, sous la houlette de Diane, la patronne de la NSF. Mais malgré son charme, Diane n’arrive pas à faire passer assez vite ses idées, et les politiques, ou d’autres agences, bloquent toujours toutes le déploiement des politiques écologiques.

Les Iles les plus basses sont submergées, et leur population se réfugie aux USA. Et le Gulf Stream s’arrête.

Comme les scientifiques l’avaient prédit, l’hiver suivant est glacial. Presque un début de glaciation. L’idée de faire redémarrer le Gulf Stream est analysée, décortiquée. Ce n’est pas impossible. Mais pas forcément suffisant...


Commentaires  (fermé)

Logo de sylvain
dimanche 28 septembre 2008 à 21h54, par  sylvain

Dans la trilogie Marsienne, M. Robinson prenait son temps. Mais il y avait beaucoup à raconter, 100 personnes à suivre, des histoires entremêlées...

Ici, le nombre de protagonistes est très petit, mais le rythme est le même. Et donc, un livre qui pourrait être intéressant, sur l’impact de l’économie sur le climat, devient sommes toutes assez inintéressant. Long, terne.

Dommage.

Navigation

Mots-clés de l'article