L’anneau monde

dimanche 31 juillet 2005
par  sylvain
popularité : 1%

Une des races extra-terrestres découvertes par les hommes - les Marionnettistes - migre à travers l’espace, fuyant les effets de l’explosion du noyau galactique, même si ceux-ci n’interviendront que dans 20 000 ans.

Nessus, un Marionnettiste, apparait sur terre et prends contact avec Jonh Wu, sorte d’explorateur revenu de tout, mais toujours prêt à de nouveaux exploits.

Sans lui indiquer clairement de quoi celle-ci sera faite, Nessus lui propose une aventure qui pourrait lui apporter une richesse énorme : la connaissance d’un nouveau mode de propulsion.

Deux autres participants doivent être recrutés pour que l’équipe soit au complet : la belle et chanceuse Teela, et Parleur-aux-animaux, le Kzin (extraterrestre guerrier de type félin).

L’équipe une fois au complet rejoint la migration marionnettiste, et se voit confier l’exploration d’un anneau-monde, gigantesque construction de 150 millions de kilomètres de diamètre et 1,6 million de kilomètres de large, orbitant autour d’une étoile, que les Marionnettistes ont détecté lors de leur périple.

L’approche se passe bien et aucune présence de vie civilisée n’est visible sur l’anneau, mais des mécanismes automatiques destinés à protéger l’anneau des météores manque détruire le vaisseau spatial, et les 4 explorateurs se retrouvent à la surface de l’anneau, sans possibilité d’en partir par leur propres moyens.

Ils tentent de se rendre sur le bord de l’anneau, endoit logique ou devraient se trouver un éventuel spatioport et donc une civilisation. L’anneau paraît effectivement vide de toute civilisation avancée, si l’on excepte la présence de quelques humanoïdes vivant d’élevage et de cultures.

Après quelques périgrinations, ils investissent un chateau flottant abandonné, et y trouvent des renseignements géographiques précieux. Continuant leur périple vers le bord, ils sont faits prisonniers par Prill, la suvivante du dernier vaisseau ayant accosté sur l’anneau monde.

Teela disparait, et re-apparait après quelques jours, accompagnée d’un chevalier servant musclé et totalement amoureux d’elle. Pendant ce temps, ses trois compagnons ont réussi à communiqué avec Prill, qui les libére.

Ils reviennent alors vers les restes de leur vaisseau, qu’ils mettent en situation de les ramener sur leur planéte. Teela reste sur l’anneau, mais Prill les accompagne.

Prix HUGO 1971


Commentaires  (fermé)

Logo de sylv1
dimanche 31 juillet 2005 à 19h23, par  sylv1

Du pur space opéra, avec de l’humour, une petite dose de polissoneries, des races exotiques a souhait, un héros cynique mais sympathique et plein d’imagination. Ca tient bigrement bien la route, et c’est très agréable à lire.

Ce n’est pas de la philosophie, mais c’est à conseiller pour les vacances.

Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique