Les cerfs-volants de Kaboul

samedi 24 février 2007
popularité : 100%

Hassam et Amir sont frères de lait. Ils ont une dizaine d’années dans les années 1970. Amir est fils d’un riche commerçant pachtoum, Hassam est le fils d’Ali, hazara (chiite) et domestique dans la grande maison du père d’Amir. Ils sont tous deux élevés par leur père, la mère d’Amir est morte en le mettant au monde, celle d’Hassam est partie.
Etant donnée sa condition, Hassam ne va pas à l’école, il travaille pour le père d’Amir et vit dans une très modeste masure au fond du jardin. Malgré cette différence, les deux garçons se vouent une grande amitié et partagent la même passion pour les cerfs volants. Cependant, alors qu’Hassam est d’une loyauté à toute épreuve, Amir qui rève de briller devant son père, homme droit, fort et généreux, se montre plutôt faible, coupable de petites lâchetés à l’encontre de son ami.
Et quand Hassam est agressé, Amir ne bouge pas, ne lui vient pas en aide. Et plus tard, il va le trahir.
1981 : Amir et son père se réfugient aux Etats-Unis. Un jour d’été 2001, Amir reçoit un appel téléphonique du Pakistan : « Tu peux te racheter ». Amir doit retourner en Afganistan. Il sera confronté au régime des Talibans : crimes, lapidations, violences mais aussi et peut-être plus encore à son passé.


Navigation

Mots-clés de l'article

Articles de la rubrique

  • Les cerfs-volants de Kaboul