Chronique des nouveaux mondes - 3 - Survivants des arches stellaires

samedi 26 novembre 2011
par  sylvain
popularité : 1%

4 nouvelles, et une chronologie complète des temps des Nouveaux Mondes :

Les libres-filles, sont des madones pouvant tout se permettre, de la liaison de 3 heures à celle de 3 mois, passions dévorantes laissant derrières elles les amants/amantes pleurant les cendres d’un amour détruit, ou béatifiés de la promesse d’une vie nouvelle. Une Muse et 12 compagnes, qui hantent les nuits et les rêves de tous les humains. Jusqu’au jour ou l’une d’entre elle est prise dans les rets d’un amour impossible, qu’elle doit abandonner pour rester réellement une libre fille...

Et sur Eros, on peut tout demander, des drogues les plus dures aux droïdes sexuels les plus perfectionnés. Et en général, les clients sont contents, et ils reviennent. Sauf quand l’un d’entre eux découvre que son droïde a exactement les mêmes intonations que son épouse morte récemment...

Aux débuts héroïques du deuxième millénaire, après les guerres qui ont ravagé la Terre, des colons sont partis dans des arches limitées par la vitesse de la lumière. Un siècle de temps subjectif de voyage, pour la plus grande partie en sommeil cryogénique. Et à l’arrivée, parfois, la découverte d’un monde colonisé, dans l’intervalle, par des humains ayant voyagé plus rapidement. Des humains plus évolués. Et avec lesquels il peut être difficile de vivre, sauf à tomber amoureux.

Et dans ces temps avancés, même les robots peuvent avoir des sentiments, s’ennuyer, trouver long le temps passer à guetter sur un astre proche du soleil, et finir par se passionner pour une découverte au point d’en oublier sa propre sécurité. Humain, en fait.


Navigation

Mots-clés de l'article